LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 19 € !

Le monoï, votre nouveau produit préféré pour l’été ?

Pour la plupart d’entre nous, le monoï est cette odeur particulièrement envoûtante, qui « sent l’été » et nous fait rêver de plages polynésiennes au sable doux, aux cocotiers sveltes et aux eaux turquoise… C’est aussi l’image de cette petite fleur de Tiare représentée sur les flacons des cosmétiques au monoï… C’est un rêve sensuel de bout du monde et la promesse d’un teint hâlé… Chez Pomme d’abondance, nous avons décidé de revenir aux sources de cette « huile parfumée » (c’est la signification du mot « monoï » en langue native polynésienne). Cap sur Tahiti !

 

Tahiti, l'île qui a vu naître le monoï, produit cosmétique naturel idéal pour l'été !

Le monoï, une huile ancestrale et sacrée 

Aux origines du monoï

Le monoï est un produit fabriqué sur l’île de Tahiti depuis… plus de 2000 ans ! Depuis l’Antiquité, « l'or parfumé de Tahiti » à base d’huile de coco et de fleur de Tiare fait partie intégrante des traditions de cette île paradisiaque. C’est le grand secret de beauté des tahitiennes, dont la peau lisse et bronzée et les longs cheveux soyeux nous font tous rêver, et c’est aussi un produit qui sert aux remèdes traditionnels, au bien-être quotidien et même aux rituels sacrés.

La recette millénaire du monoï s’est transmise de génération en génération, le plus souvent par les femmes de chaque famille. Aujourd’hui, quelques polynésiens conservent ce secret culturel, devenu également essentiel au commerce de leur île, la majorité du monoï étant désormais exportée à travers le monde. En effet, si le monoï n’a longtemps été utilisé qu’exclusivement par les tahitiens, il a fini par être découvert, d’abord par l’explorateur britannique James Cook à la fin du XVIIIème siècle, puis par d’autres… Son exportation a réellement commencé dans les années 1940, et on peut dire que l’huile sacrée a su conquérir le monde. Depuis 1992, le label « Monoï de Tahiti, Appellation d’Origine » permet de distinguer le produit original, toujours fabriqué selon la méthode traditionnelle et avec les ingrédients tahitiens, de ses nombreuses copies, notamment asiatiques. Si nous connaissons le monoï surtout comme un autobronzant naturel, à Tahiti, son utilisation va bien au-delà, et l’on y prône ses vertus protectrices, réparatrices et hydratantes

 

La fleur de Tiare, emblème de Tahiti et ingrédient magique du monoï.

Des traditions millénaires à Tahiti

Pour les Tahitiens, le monoï est un véritable art de vivre, il participe aux gestes du bien-être quotidien et contribue à une bonne santé… Plus encore, le monoï, huile sacrée, était traditionnellement présent de la naissance à la mort des Tahitiens. En effet, il était religieusement appliqué pour protéger la peau des bébés des éléments naturels comme le vent et le sel marin. Il servait également à embaumer le corps des défunts et à accompagner leur âme…

Depuis la nuit des temps, le monoï est aussi une huile de massage idéale. Le massage (« taurami » en langue native) reste un rituel essentiel à Tahiti, toujours pratiqué avec des gestes experts. Le parfum envoûtant du monoï est alors propice à l’abandon et à l’ouverture des sens, et sa composition riche et pénétrante est idéale pour des massages en profondeur, favorisant relaxation et protection du corps et de l’être entier contre les agressions extérieures…   

Le monoï, une huile de massage idéale, utilisée depuis plus de 2000 ans à Tahiti

Le monoï : un mariage parfait entre deux produits naturels d’exception

L’huile de coco : un ingrédient indispensable du monoï de Tahiti

Pour fabriquer le monoï traditionnellement, il faut avant tout récolter les noix de coco les plus matures. La pulpe fraîche et blanche de ces noix de coco (ou leur « amande ») est ensuite râpée, puis séchée au soleil pendant une semaine environ. L’huile de coco liquide et transparente en est alors extraite, prête à être associée à la fleur de Tiare.

Dans la fabrication plus moderne du monoï, on utilise l’huile de coprah, qui n’est autre que l’huile de coco raffinée et désodorisée. Vous l’avez compris, l’odeur bien reconnaissable du monoï ne vient pas de cet ingrédient, mais bien de la fleur de Tiare…

L’huile de coco apporte onctuosité et richesse au monoï, et permet sa pénétration en profondeur dans les tissus adipeux, mais aussi dans les cheveux qui restent soyeux et lisses plusieurs jours après un masque… Elle s’adapte à tous les types de peau, est naturelle et dépourvue d’allergènes, et se conserve très bien dans le temps. Sa texture se solidifie en-dessous de 20°C et se liquéfie au-delà, mais cela n’altère en rien sa qualité.

 

L'huile de coco, un élément phare du monoï, l'huile miraculeuse de Tahiti

La fleur de Tiare, la « fleur des fleurs »

Nous y voilà… La fleur de Tiare (Gardenia Tahitensisest l’ingrédient phare et noble du monoï, ainsi que l’emblème de Tahiti. Tiare signifie « fleur » en langue polynésienne. Cette fleur blanche délicate de cinq à huit pétales éclot sur un arbuste vert foncé et délivre un parfum caractéristique de jasmin et d’épices sucrées. Sa floraison ne dure qu’une journée. Pour la fabrication du monoï, elle est récoltée tôt le matin, avant que ses pétales ne s’ouvrent, afin d’en conserver toute l’essence parfumée. Les pétales macèrent ensuite plusieurs jours à plusieurs semaines dans l’huile de coco. Elle apporte au monoï ses propriétés hydratantes et apaisantes, et elle aide à prévenir les piqûres de moustiques !

Cette fleur sacrée, autrefois réservée aux rois, a ensuite été adoptée par toute la population tahitienne. Elle est portée quotidiennement derrière l’oreille par les habitants de l’île, et offre un message précieux pour les plus initiés : si elle est portée à l’oreille gauche, c’est que le cœur de la personne est pris… Mais si elle orne l’oreille droite, alors la voie est libre ! Au-delà de cette marque de séduction et de sensualité, la fleur de Tiare est aussi symbole d’accueil et d’amitié, et des couronnes et colliers de fleurs sont généralement offerts à l’arrivée de visiteurs !

 

La fleur de Tiare, accueil, amitié et sensualité à Tahiti

En définitive, ne vous passez plus du monoï !

Une huile sacrée miraculeuse… pour tous, toute l’année !

Vous l’avez compris, le monoï est un petit bijou à avoir dans vos placards. Ses propriétés protectrices, réparatrices et hydratantes pour la peau et les cheveux sont idéales pour prendre soin de soi toute l’année. Non seulement pendant l’été, saison pendant laquelle nous sommes largement exposés au soleil et à ses effets potentiellement agressifs, mais aussi en hiver, quand nous subissons les gerçures et sécheresses dues au froid…

Attention cependant, comme toutes les huiles, l’appliquer avant de s’exposer au soleil en augmente les effets sur votre peau… Vous pourriez bien chauffer drastiquement et très rapidement ! N’hésitez pas à privilégier l’application du monoï suite à votre bain de soleil estival, pour bonifier votre bronzage et protéger votre peau de la déshydratation, des rougeurs, voire des brûlures !
 
N’hésitez plus, à tous les âges, et pour tous les types de peau et de cheveux, le monoï renforce, hydrate, nourrit et offre une douce évasion. En massage, en masque à cheveux, en huile hydratante, ou même en savon, voici encore un vrai bijou de la nature !

 

Le monoï, huile sacrée de l'île de Tahiti, protège, nourrit et hydrate la peau.

Et pourquoi pas… un savon au monoï ?

Bien sûr, nous n’allions pas vous parler si longuement du monoï sans vous proposer un superbe savon naturel et artisanal au monoï, pour égailler votre quotidien tout l’été et au-delà ! Nous espérons que vous serez aussi séduits que nous, et attendons de connaître votre avis avec impatience !

Alors, le monoï sera-t-il votre produit préféré cet été ? Nous, sans aucun doute !

Savon naturel et artisanal au monoï pour un moment de détente et de bien-être sous la douche